Showing 50 results

Authority record
Person

Touzard, Jules

  • ISNI 0000 0000 7820 4039
  • Person
  • 1867-1938

Bromberger, Christian

  • FRBNF11894134
  • Person
  • né en 1946

Né à Paris le 25 octobre 1946, Christian Bromberger est actuellement professeur émérite d'ethnologie à l’université d’Aix-Marseille, et membre de l'Institut universitaire de France dans la chaire d’ethnologie générale depuis 1995. Agrégé en Lettres classiques en 1968, c’est par le goût du voyage, ainsi que sa curiosité et son attrait pour la diversité qu’il se dirige progressivement vers l’ethnologie. Depuis, il a dirigé l’Institut d’ethnologie méditerranéenne et comparative et l’Institut français de recherche en Iran (IFRI). Ses recherches anthropologiques ont porté entre autres sur les thèmes de l’habitat, des identités collectives, de la culture matérielle et technique, des passions sportives autour du football, ainsi que de la pilosité en Méditerranée.

Lézine, Alexandre

  • Person
  • 1906-1972

Architecte et archéologue. Né en Russie en 1906, après une immigration en France et une jeunesse difficile, il obtient son diplôme d’architecte en 1937. Après son retour de déportation pendant la deuxième guerre mondiale, il participe à des missions de fouille en Egypte avec Pierre Montet à Tanis, puis aux Fouilles du vieil Évreux et à la restauration des monuments de l’Eure. En 1949, il est nommé Architecte des Bâtiments de France. Sur la période 1950-1964, il est Architecte à la Direction des Antiquités de Tunisie, puis, à partir de 1952, architecte principal des Monuments historiques de Tunisie. Après l’indépendance de la Tunisie, de 1957 à 1964, il est nommé Conseiller du gouvernement tunisien auprès du Service des Antiquités et des Arts. Il est chargé de cours d'architecture islamique à l'Université de Tunis (1957-1972). A partir de 1957, il entre au CNRS où il devient Maître de recherches. En 1962, il effectue en tant qu’Expert de l'UNESCO deux longues missions en Afghanistan pour l’inspection de monuments bouddhistes et pour des projets de restauration. Il aura aussi ce rôle d’expert en Algérie entre 1960 et 1964 (pour la médina d’Alger). Entre 1969 et 1972, date de sa mort, il met son expertise au service de l’étude des maisons de Rosette (Egypte) et des maisons nobles des périodes mamelouke et ottomane au Caire. Distinctions : - Croix de guerre 1939-1945 ; Officier de l'Ordre des Palmes académiques. Voir aussi : Duval Noël. Alexandre Lézine (1906-1972). In: Antiquités africaines, 8,1974. pp. 7-12; consultable en ligne, http://www.persee.fr/doc/antaf_0066-4871_1974_num_8_1_940

Laoust, Emile

  • FRMMSH13_MED_PERS_0003
  • Person
  • 1876-1952

Émile Laoust (né le 20 juillet 1876 à Fresnes-sur-Escaut (Nord) - mort le 20 août 1952 à Rabat, au Maroc) est un orientaliste, linguiste français, spécialisé sur le monde berbérophone, auteur de nombreux travaux sur les dialectes berbères d'Afrique du Nord. Il fut professeur à l'École supérieure de langue arabe et de dialectes berbères de Rabat. Au début du XXe siècle, il fait partie des noms prestigieux comme René puis André Basset et Edmond Destaing (1913-1940) à avoir une activité intense d’exploration et de description linguistique, de publications scientifiques qui vont constituer le socle de la documentation berbérisante dont les matériaux sont une référence encore incontournable. Émile Laoust peut être considéré comme dialectologue et ethnographe. Il est le premier titulaire d'un enseignement du berbère au Maroc pendant vingt-trois ans. Il commence sa carrière comme instituteur dans le nord de la France avant de poursuivre en Algérie à Marengo, aujourd'hui Hadjout, … puis à Ghardaïa. Il soutient sa thèse en 1912 à la faculté des lettres d'Alger sur les parlers berbères du Chenoua. Dès l'année suivante, Lyautey l'appelle à l'École supérieure de langue arabe et de dialectes berbères à Rabat au Maroc. En 1935, il devient professeur honoraire, mais poursuit ses travaux, surtout sur le Maroc, jusqu'à sa mort. Il est le père d'Henri Laoust.

Results 1 to 10 of 50