Coleção MMSH-PHO-SEU - Fonds Michel Seurat : enregistrements sonores autour du climat politique et culturel au Liban et en Syrie entre 1979 et 1985

Zona de identificação

Código de referência

MMSH-PHO-SEU

Título

Fonds Michel Seurat : enregistrements sonores autour du climat politique et culturel au Liban et en Syrie entre 1979 et 1985

Data(s)

  • 1979 - 1985 (Produção)
  • 1980 (ca) (Produção)

Nível de descrição

Coleção

Dimensão e suporte

Le fonds "Michel Seurat" comporte en tout 35 supports dont 9 micro cassettes et 26 cassettes, représentant 37 unités de description.

Zona do contexto

Nome do produtor

(1947-1986)

História biográfica

Michel Seurat est né de parents français en 1947 à Bizerte, Tunisie, où il grandit avant de partir pour la France en 1961. Au cours de ses études d’histoire et de sciences politiques, il s’attèle très rapidement à l’apprentissage de la langue arabe, faisant écho à la nostalgie de son enfance en Tunisie. C’est toutefois au Liban (en 1971), puis en Syrie (de 1972 à 1974) qu’il perfectionne sa connaissance de l’arabe, développant son fort attachement pour la région du Moyen-Orient. En 1974, il enseigne l’histoire à l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth, puis il retourne à Damas en 1975 pour débuter sa carrière scientifique au sein de de l’Institut français d’études arabes, où il restera jusqu’en 1978. De 1978 à 1980, c’est au sein du Cermoc qu’il poursuit son activité de chercheur en sociologie, avant d’être recruté par le CNRS en 1981. Il est alors un des rares spécialistes travaillant sur la région du Moyen-Orient qui s’attachent à l’étude de la langue arabe comme véritable moyen d’investigation, tout en s’appliquant à rester en contact avec la société étudiée. En cela notamment, il demeure un exemple pour les générations postérieures de chercheurs arabisants. La nature de son oeuvre l’exposant particulièrement aux attaques de certains bords politiques, Michel Seurat adopte le pseudonyme de “Gérard Michaud” pour publier ses travaux. Il est malgré tout enlevé et retenu en otage par l’Organisation du Jihad islamique le 22 mai 1985, puis meurt en captivité le 5 mars 1986. Note : cette notice est rédigée à partir d’un entretien biographique enregistré en 1975 auprès de Michel Seurat par Jean Métral, et qui peut être écouté sur le fonds Métral de phonothèque de la MMSH, ainsi qu’à partir de l’avant-propos écrit par Gilles Kepel pour l’ouvrage posthume de Michel Seurat, L’Etat de barbarie (Ed. du Seuil, Collection Esprit, Paris, 1989).

Nome do produtor

(1997)

História administrativa

La phonothèque de la MMSH réunit les enregistrements du patrimoine sonore qui ont valeur d’information ethnologique, linguistique, historique, musicologique ou littéraire sur l’aire Méditerranéenne. Pour développer l'accès à ces archives qui documentent des champs peu couverts par les sources conventionnelles, l'équipe de la phonothèque réalise une veille active dans le domaine des Digital Humanities et vous la fait partager dans ce carnet. Les notices et une partie des enregistrements sont accessibles sur la base de données Ganoub (le Sud en arabe), sur Calames, Isidore, le portail du patrimoine oral et bientôt, Europeana.

História do arquivo

Les documents audio rassemblés au sein du fonds “Michel Seurat” constituent une partie des archives de recherche du sociologue français Michel Seurat disparu au Liban en 1986 alors qu’il était chercheur au Centre d’études et de recherches du Moyen-Orient contemporain (Cermoc) - désormais partie intégrante de l’Institut français pour le Proche-Orient (Ifpo) depuis sa création en 2003. La plus grosse partie de ces archives de recherches ont été récupérées par Gilles Kepel et servi à la publication de son ouvrage posthume L’Etat de barbarie (Ed. du Seuil, Collection Esprit, Paris, 1989). Les enregistrements ici traités ont été redécouverts dans un bureau de l’Ifpo à Beyrouth en 2010 par Franck Mermier, à l’époque directeur du département des Études contemporaines. Ce dernier les a confiés à la phonothèque de la MMSH pour leur numérisation et leur traitement.

Fonte imediata de aquisição ou transferência

Dépôt des archives à la phonothèque de la MMSH en février 2010.

Zona do conteúdo e estrutura

Âmbito e conteúdo

Le fonds “Michel Seurat” est constitué d’un ensemble composite de micro-cassettes et cassettes audios datant du début des années 1980 (de 1979 à 1985) alors que le chercheur était rattaché au Centre d’études et de recherches du Moyen-Orient contemporain (Cermoc) - désormais partie intégrante de l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo). Il s’agit uniquement d’une partie des archives de chercheur de Michel Seurat, récupérée plus de vingt ans après sa disparition en 1986. Bien que dépourvu d’une cohérence positivement voulue par le chercheur, le fonds témoigne de son fort attachement pour la région du Moyen-Orient, en particulier le Liban et la Syrie. Les entretiens enregistrés auprès de différentes personnalités politiques libanaises et syriennes, ou encore auprès d’informateurs inconnus, font état des méthodes de travail de Michel Seurat, à savoir l’utilisation de la langue arabe comme réel moyen d’investigation et une volonté de se rapprocher au maximum de son “terrain”. Il demeure ainsi un exemple pour les générations de chercheurs arabisants qui l’ont suivi. D’orientation marxiste, il cherche d’abord à comprendre les conditions historiques et les circonstances sociales et économiques pour expliquer les différents enjeux de la région du Levant. Par ailleurs, la dialectique marxiste lui permet aussi de dépasser la prétendue fracture culturelle entre l’Orient et l’Occident, de même que l’analyse purement en termes confessionnels des problèmes politiques du Levant. Michel Seurat se présente ainsi lui-même comme un “chercheur engagé” : un engagement pour une critique scientifique honnête, permettant de présenter sans fards les réalités concrètes du Moyen-Orient, sans chercher à les distordre pour les adapter à une idéologie particulière. Cet engagement est d’autant plus important que la région est à l’époque le théâtre d’une agitation particulière : guerre civile au Liban, montée de l’islamisme politique et répressions en Syrie, sans compter les revers de la résistance palestinienne. On peut ainsi dire que son oeuvre constitue une véritable articulation entre l’engagement politique et la recherche universitaire. Une partie de ces enregistrements a été transcrite pour appuyer deux publications, l’une parue en 1983 sous le pseudonyme de Gérard Michaud (Les Frères Musulmans), la seconde posthume et dont les textes ont été réunis par Gilles Kepel, parue en 1989 (L’Etat de Barbarie).

Avaliação, selecção e eliminação

Tous les enregistrements du fonds ont été numérisés en mars 2010. Cependant, les enregistrements destinés à l'usage personnel du chercheur (musique) n'ont pas été traités.

Ingressos adicionais

Fonds clos

Sistema de organização

Le fonds a été découpé en trois corpus : le premier regroupe les enquêtes de terrain réalisées par Michel Seurat en Syrie et au Liban entre 1981 et 1985 (enregistrements d'entretiens et de manifestations) ; un second corpus reconstitue un "carnet de notes sonore" du chercheur ; le troisième corpus rassemble divers enregistrements constitutifs de l'environnement de travail de Michel Seurat (émissions de radio et de télévision, pièces de théâtre, enregistrements de conférence, etc.). Les enregistrements analogiques (cotés de F2959 à F2993) ont été numérisés et sur chacun, les entités intellectuelles correspondant à une unité documentaire ont fait l'effet d'une analyse (entretien, lecture, prise de note...). Chaque fichier a un numéro d'inventaire propre de 3238 à 3276.

Zona de condições de acesso e utilização

Condições de acesso

Contrat d'autorisation d'utilisation signé avec les ayants droit. La consultation se fait en partie en ligne ou sur place, à la phonothèque de la MMSH.

Condiçoes de reprodução

Pour toute reproduction, un retour vers les ayants droit est nécessaire.

Idioma do material

  • árabe
  • francês

Script do material

Notas ao idioma e script

Les entretiens effectués par Michel Seurat auprès de différentes figures politiques libanaises et syriennes sont effectués soit en français soit en arabe (littéraire ou dialectal libanais). Deux entretiens auprès d'informateurs inconnus sont effectués en arabe dialectal de Hama (Syrie). Les enregistrements de manifestations et de discours politiques sont en arabe littéraire et dialectal.

Características físicas e requisitos técnicos

Enregistrements sonores conservation au format Wave (44.1khz/16bits) et MP3 pour la diffusion.

Instrumentos de descrição

La notice fonds en ligne sur la base Ganoub renvoie vers les notices des trois corpus et des enregistrements : http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=12271

Zona de documentação associada

Existência e localização de originais

Phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme - MMSH (USR3125) Aix-Marseille Univ, CNRS

Existência e localização de cópias

Unidades de descrição relacionadas

Descrições relacionadas

Zona das notas

Identificador(es) alternativo(s)

Pontos de acesso

Pontos de acesso - Locais

Pontos de acesso de género

Zona do controlo da descrição

Identificador da descrição

Identificador da instituição

Phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme - MMSH (USR3125) Aix-Marseille Univ, CNRS, Aix-en-Provence, France

Regras ou convenções utilizadas

Estatuto

Nível de detalhe

Datas de criação, revisão, eliminação

Script(s)

Fontes

Objeto digital (Matriz) zona de direitos

Objeto digital (Referência) zona de direitos

Objeto digital (Ícone) zona de direitos

Zona da incorporação